Harcèlement scolaire

Salut les amis,

Vous trouverez, ci-dessous, une sélection de livres qui traite du harcèlement scolaire ainsi que les vidéos dans lesquels j’en parle.

Ce sont des romans de fiction parfois tiré d’une expérience qui gagne à être partagée. Si vous avez des adolescents (comme moi) n’hésitez pas à les inviter à les lire ou en tout cas à en parler avec eux.

Enfin, rappelons à nos jeunes que l’inaction est une forme de validation.


Raisons obscures

Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise.

Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s’en aperçoive, un enfant est
progressivement démoli par un autre. Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l’aveuglement le plus complet.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu’à ce que tout déraille…
Pour des raisons obscures.

Avis : 

Un roman sombre et douloureux écrit avec brio. Un thème abordé d’abord sous l’angle des adultes : deux familles avec des hauts et des bas, des existences somme toute normales, puis la version des adolescents : dramatique dans son déroulement. 

Le souffle coupé à partir du milieu du livre, j’ai assisté impuissante à la déchéance de ces deux vies. Comme dans un film, rien ne peut arrêter l’histoire tragique. J’ai été emportée dans les émotions douloureuses de ses deux familles et de ses deux adolescentes.

 

Un roman qui nécessite d’être réfléchi et discuté mais qui surtout mérite d’être partagé tant il reflète malheureusement si bien notre société actuelle.


Gros sur le coeur

C’est l’histoire d’une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile. 

C’est l’histoire d’un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent. 

C’est l’histoire d’un professeur d’allemand qui séduit. 

Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée. 

Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.

Avis :

Mélissa a 17 ans et manque de confiance en elle. Son père militaire est muté comme tous les 3 ans. Elle ne veut pas déménager et laisser ses amis. Mais la rentrée se fait dans un nouveau lycée et face à son attitude fermée et négative, Mélissa ne tarde pas à devenir la tête de turc du lycée. 

Mal dans sa peau d’adolescente pulpeuse, elle est victime de harcèlement et brimade. Dans ces conditions, se rendre en cours devient une épreuve de tous les jours. David est l’enseignant d’allemand de Mélissa et il a un faible pour les jeunes filles. Il finit par la séduire et par se lasser d’elle allant jusqu’à la menacer si elle dénonce sa conduite déplacée. 

S’en est trop pour Mélissa qui décide de se venger de tous.

Une histoire d’harcèlement scolaire tirée de l’expérience de l’auteur qui m’a touchée. Un récit prenant et qui sonne tellement vrai. J’ai vraiment été bouleversée par les blessures émotionnelles dont est victime Mélissa. Et une vraie morale sur la vengeance qui n’apporte pas toujours la paix. 


colinette4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Revenir en haut de page