L’étoile de Lowilo

Auteur : Déborah Perez

Format : ebook

Amazon.fr

Editions : Pierre Philippe

Nombre de pages : 340

Service Presse

Résumé

Lord Owen est l’héritier des contrées de Terre d’Or où se dresse Yulta, une cité prospère, bâtie à la naissance du Nouveau Monde. Il fut désigné comme tel par une créature sans âge, le Lo’El, et cela au drame de son frère, Silmar. Jeune et épris de liberté, Owen n’est pas enclin à coiffer la couronne. Indiscipliné et rebelle aux conseils de son mentor, que tout le monde appelle Le Vieux, Lord Owen va perdre le bijou qui légitime sa succession et découvrir, par son intrépidité et son désir de connaissances, un secret ancestral. Mais alors que les princes du Jade Noir, puissants seigneurs ayant scellé un pacte de paix avec Terre d’Or, s’annoncent au palais, des cadavres sont retrouvés dans la cité, des pirates réapparaissent près des côtes voisines, Owen semble avoir disparu et la rumeur qu’il ait perdu le Lo’El se propage comme une traînée de poudre. Dans l’ombre, son frère s’en réjouit alors que quelque part, dans un monde oublié, le Maître des Crépuscules s’éveille de son sommeil millénaire ne présageant rien de bon…

J’ai choisi de commencer l’année par L’étoile de Lowilo parce qu’il me tardait de savoir de quoi il retournait dans ce roman. En effet, force est de constater si vous me suivez que je suis plutôt attachée aux lectures sentimentales, peu m’importe l’époque j’aime l’amour !

Mais je suis encore plus attachée à la promotion de nos valeurs suisses, de nos auteurs(es), artistes etc. Par conséquent, j’ai été enchantée de me voir confier la lecture et la chronique de ce roman Fantasy.

Tout d’abord, l’univers ; il est important dans ce style de récit de bien décrire le monde dans lequel évoluent les personnages. Quand vous êtes dans un roman imaginaire, c’est un mal nécessaire. Pourquoi un mal ? Parce que j’étais tellement impatiente de connaître l’histoire que j’ai trouvé les parties de descriptions un peu longues. Pourtant, si je prends un peu de recul, c’était vraiment beau ! Chacun imaginera ce qu’il lui plaît mais moi j’avais dans la tête des paysages d’Ecosse, de forteresse au bord de mer, de Loch Ness et de grandes forêts sombres et mystérieuses.

En fait, j’ai adoré ! Parce que c’est un univers dans lequel je me sens bien.

Ainsi, nous sommes dans les contrées de Terre d’Or à Yulta, la Majestueuse. Un nouveau monde bâti après une guerre sans merci contre le Maître du Crépuscule.

A quelques jours de la visite importante des Princes du Jade Noir, la rumeur se répand qu’Owen, héritier du trône, aurait perdu le Lo’El. Son frère Silmar, jaloux de la position de son frère, envenime la situation par son comportement. Sa convoitise et la curiosité du premier vont libérer des forces obscures qui leur sont inconnues. Sowé Lisander, la pirate revenue d’entre les morts, sera le grain de sable dans les manigances perverses de la Comtesse.

Les personnages vont apprendre à leur dépend qu’ils ont tous un rôle à jouer dans l’avenir.

Ce premier tome est une mise en bouche succulente qui apporte tous les éléments de base. Mais comme tel, il nous laisse également l’envie et le besoin d’en savoir plus.

Après nous avoir baladé dans toute la contrée, nous avoir fait rencontrer tous les personnages, l’auteure nous poignarde avec la perte d’une figure attachante de ce tome et nous laisse ainsi dans l’expectative.

Ne manquez pas ce premier opus rythmé et addictif car la suite sort le 26 février 2020 !

colinette4

2 réflexions sur « L’étoile de Lowilo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Revenir en haut de page