Pas nés sous la même étoile

Auteur : Adèle Ninay

Format : Broché

Amazon.fr

Editions : Hugo Roman

Nombre de pages : 270

Résumé

Mike et Camille n’avaient aucune raison de se plaire. Sa vie à lui c’est le rap avant tout et les potes du quartier. Son monde à elle est fait de danse, de littérature, d’une vie confortable dans le centre de Paris. Il a découvert la violence et la rébellion depuis déjà de nombreuses années, elle est délicate et solaire. Il l’insupporte dans son rôle de macho à deux balles, elle l’agace avec ses airs de princesse.
Pour l’un et pour l’autre, aucun mot n’a la même définition : violence, plaisir, avenir… fidélité. Pourtant leur rencontre doit avoir lieu, et elle les prend par surprise comme un coup de poing en plein cœur.
Mais quand on est si différents, comment avancer ? Balancés l’un contre l’autre par la vie, ils devront résister au choc. Ou exploser en plein vol.

Je viens de terminer non sans mal ma lecture. Je vous préviens et cela n’engage que moi ce n’est pas un coup de coeur.

Si vous avez vu le film Sexy Dance (2006) ou Let’s Dance (2019) ou… bref, tous ces films du genre, félicitations vous partez avec un bonne base pour ce roman. Alors non, je n’ai pas trouvé que c’était vraiment original.

La différence principale réside dans le fait que Mike n’est pas danseur contrairement à Camille, lui sa vie c’est le rap. J’ai également eu beaucoup de difficulté avec le langage utilisé, je conçois que c’était probablement nécessaire pour une immersion dans la cité mais ça été une vraie gêne de mon côté.

Enfin, Mike c’est le cliché complet. Honnêtement, si ma fille sortait avec un type comme ça, je lui dirais de le quitter et de changer les serrures. Il a un problème de drogue, de colère et de jalousie.

Malgré tout, je relève que j’ai aimé la plume, l’écriture était agréable et fluide. J’ai pas ressenti de difficulté à fermer le roman pour aller me coucher mais j’avais quand même envie de savoir où tout cela allait nous mener. Le récit est soutenu et dynamique. La fin, un peu accélérée nous laisse en suspens, sûrement pour une suite…

En gros, ça passe ou ça casse donc à tester !

colinette4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Revenir en haut de page