Me perdre pour vous trouver

Auteur : Céliane Cottet

Format : pdf

The Book Edition

Editions : Indépendant

Nombre de pages : 167

Résumé

Je paie en liquide pour qu’on ne puisse pas pister ma carte bancaire et rejoins ma porte d’embarquement. Je casse la carte Sim de mon téléphone sur un rebord de fenêtre puis j’éteins l’appareil pour que personne ne puisse le tracer pour finalement l’abandonner dans un coin de l’aéroport. Disparaître, c’est la solution de facilité, mais la seule que j’envisage pour l’instant. A 11h20, je prends place sur mon siège, à 11h50, les roues de l’avion quittent le sol.
Me voilà en route, sans visa, sans préavis, sans destination exacte, vers l’Irlande.

Mon Avis 

Dans un monde ou dans une société où la pression est toujours plus forte, fuir est parfois le seul moyen de s’en sortir. Ce n’est jamais une solution mais ça permet au moins de prendre le recul nécessaire pour trouver une réponse plus adéquate.

Nous sommes tous différents, que ce soit physiquement, dans nos capacités, dans nos sentiments ou dans notre perception du monde. C’est un fait plutôt établi. Toutefois, la société n’a de cesse que de tenter de nous faire entrer dans un moule ou dans une case. 

Or si nous ne réussissons pas à entrer dans le moule que nous reste-t-il comme solution ?

Erlina ne se reconnaît pas dans sa vie. Ses parents la poussent vers des études qui ne la passionnent pas et son petit ami, Will, ne partage aucune de ses passions.

Lorsque pour la énième fois, Will choisit de passer le weekend avec ses potes à un tournois de jeux vidéos et que son état dépressif l’empêche d’aller en cours, Erlina décide sur un coup de tête de partir pour l’Irlande, le pays dont est originaire son prénom si spécial et le pays qui fait vibrer son âme.

A Dublin, avec ses seules économies en poche, elle se trouve un travail d’aide-serveuse les weekend au pub du coin qui lui permet de payer sa chambre à l’auberge de jeunesse. Elle va y faire la connaissance d’Anna, une étudiante française, et du groupe Tom’s Band. 

En se rendant utile et en rendant service, Erlina va tisser des liens avec chaque membre du groupe. 

[…]je laisse mon regard se promener parmi cette joyeuse équipe de fous et pour la première fois, je comprends ce que les gens disent quand ils parlent de trouver la famille de son cœur.

Avec une écriture simple mais qui va droit au but, ce court roman aborde en toile de fond le mal-être qui touche plusieurs jeunes aujourd’hui. L’histoire est cohérente et se lit avec plaisir d’une traite. Elle vous donnera peut-être envie d’aller visiter la lande irlandaise.

Note : 3.5 sur 5.

La Terre des héros, Héritage

Auteur : Amélie Hanser

Format : epub

Boutique de l’auteur

Editions : Indépendant

Nombre de pages : 363

Résumé

C’est l’histoire d’Aleya, une jeune fille de dix-sept ans qui se réveille dans un autre monde après avoir touché un objet étrange dans les affaires de sa mère. C’est aussi celle d’un roi, assassiné par son frère jumeau. Ses souvenirs ressurgissent en Aleya, qui en apprend alors davantage sur cette terre peuplée par les descendants de héros anciens, mais également sur ses origines. Tous voient en elle celle qui débarrassera la terre du roi fratricide menaçant les autres peuples. Elle devra alors, si elle accepte ce rôle, entreprendre avec ses nouveaux amis une quête qui la fera parcourir ce nouveau monde inconnu et découvrir ses secrets et ses énigmes.

Mon Avis 

Je pourrais commencer ce retour de lecture en vous parlant d’Aleya, le personnage principal mais j’ai trouvé que ce récit est plus qu’une histoire autour d’un héros, c’est une histoire de famille, d’amitié, de liens forts, de temps qui passe et de choix.

Ce fantasy nous amène dans une contrée inconnue, que nous allons apprendre à connaître au rythme de l’aventure. La grande force de ce roman se trouve dans l’écriture fluide de l’auteur qui nous présente des us et coutumes nouveaux mais intégrants différentes croyances et cultures connues comme les cultes de la Grèce antiques ou des Vikings. Tout cet environnement est rassurant et m’a permis de m’investir complètement dans le tome.

Aleya est un personnage attachant, d’une grande fragilité et d’une immense douceur, elle est envoyée par magie dans un monde inconnu, elle est perdue et apeurée mais choisit de faire confiance et d’apprendre.
Elle va devoir faire face à son histoire et à sa destinée en s’appuyant sur des amis rencontrés au fur et à mesure de l’aventure. Ensemble, ils vont créer un groupe extrêmement soudé et touchant par leur complémentarité.

Kouareï est le protecteur, au premier abord un peu froid, il développe des sentiments très forts pour Aleya. Okéos est le pilier, joyeux et positif, il garde et allège le moral de la troupe. Iliane est le médecin, c’est le personnage que j’ai le plus de mal à cerner, je la trouve fausse et égoïste. Bordirr est l’arme, celui qui défend la cause parce qu’elle est juste. Et Alar est le général, il a la responsabilité de la protection du groupe et de la quête.

De bonnes personnes font parfois le mal, et les mauvaises le bien.

J’ai apprécié que l’action s’enchaîne de façon dynamique et que les descriptions servent à faire avancer nos personnages et pas seulement à mettre en place un décor. Les chapitres sont rythmés par une partie onirique nous montrant des événements passés qui font avancer l’aventure et des rencontres dans le présent qui mettent en lumière le fragile équilibre entre le bien et le mal.

Personnellement, j’ai trouvé qu’avec ce premier opus, l’histoire est bien avancée, que les personnages sont devenus des amis qu’on se réjouit de retrouver. Un léger bémol toutefois pour les quêtes qui, à mon sens, manquent d’un fil rouge plus clair mais vu le cliffhanger de la fin, c’est un détail !